CHORÉGRAPHE  ET  INTERPRÈTE

Fascinée par une pluralité de styles de danse, Audrey Gaussiran se forme dès son jeune âge auprès de maîtres au Brésil, à Cuba, à New York et en Espagne. Elle complète ses études au Conservatoire de danse de Montréal (2007), intégrant le ballet classique à sa formation éclectique.

Dès 2008, Audrey cumule de nombreuses expériences à titres d’interprète ; La Traviata (2008, Ottawa), Sherazade (2008-11, Canada/France), Ballet Oriental du Canada (2011-12, Montréal/Allemagne) ; et répond à de nombreuses commandes chorégraphiques ; adaptation de la Blank Placard Dance d’Anna Halprin (2014), Lakmé du Théâtre d’art lyrique de Laval (2016), co-création avec la poète Nancy Lange dans Par la fenêtre (2019).

 

De 2012 à 2016, Audrey trouve sa place à Calgary au sein d’une compagnie qui lui ressemble et l’inspire profondément par son approche actuelle et métissée: DJD (Decidedly Jazz Danceworks). Depuis 2017, elle est interprète et co-chorégraphe au sein de la compagnie de danse percussive Zøgma.

 

Son parcours d’interprète, souvent combiné à des collaborations chorégraphiques, amène Audrey à consacrer de plus en plus à ses propres élans créatifs. À titre de chorégraphe indépendante,  elle signe Le 2e sexe (2014), Corrida (2017) et réalise Portraits dansés (2015 à 2017), sept courts métrages qui lui valent une nomination pour l’Oeuvre de l’année du CALQ (2019). S'ensuit la création de Ctrl:N (2019), une pièce ancrée dans la démocratisation de la danse grâce au numérique, supportée par la Danse sur les Routes du Québec à travers le programme Jouer Dehors. Créant au printemps 2020 une œuvre totalement numérique nommée Fisheye, Audrey développe présentement son projet Mosaïco, explorant la multiplicité dans la construction identitaire. 

  • YouTube
  • Facebook
  • Instagram